Vous êtes ici : Accueil > Nos Activités > Fêtes et Loisirs > Voyages et Sorties > Voyage au pays du Porto
Publié : 21 juin 2013

Voyage au pays du Porto

Ce trois juin à deux heures du matin, les réveils crépitent pour trente-trois adhérents de St Jean Bien Etre qui vont bientôt s’envoler de Roissy pour Porto (via Nice). Après un large survol de la France (Estérel, Méditerranée, Pyrénées), arrivée comme prévu à Porto pour une croisière sur le Douro jusqu’à Salamanque (Espagne).Nous sommes accueillis à l’aéroport par la pétillante Sylvia et l’inénarrable Rouca que nous allons apprendre à connaître !
Ce premier après-midi, après une rapide installation à bord du Vasco de Gama,premier contact avec Porto où la richesse des monuments contraste avec l’état d’abandon de certains immeubles, même en centre ville. La crise a bien frappé ! L’après-midi est consacré à la visite de la ville : boutiques, cathédrales, églises....avec souvent des façades recouvertes d’azulejos (carreaux de faïence souvent bleus).
Après souper, visite de Porto by night dont les illuminations font oublier les stigmates de la crise et mettent en valeur les ponts sur le Douro (parfois oeuvres de G. Eiffel) et bientôt la salle des pas perdus de la gare São Bento et ses 20000 céramiques.
Le mardi matin, après une nuit réparatrice, visite du magnifique palais de la Bourse et de l’église San Francisco au style baroque chargé et aussi....le non moins magnifique Porto Ferreira (!), un délice après une visite très évocatrice des chais d’élevage et de vieillissement. L’après-midi est consacré à la navigation au milieu des collines, avec le passage de l’écluse de Carapatello, la plus haute d’Europe avec ses trente-six mètres ! Le soir, après notre remarquable effort de navigation, place au divertissement et aux cours de danse avec les conseils du chorégraphe Robert.
Mercredi matin, départ pour Vila Real, petite ville pittoresque avec son église Dos Clericos et peut-être, encore plus appréciées par certains, les Crêtes de Coq, pâtisseries à base d’oeufs.
Puis visite du somptueux manoir de Solar de Mateus (style rocaille), de ses collections ainsi qu’une promenade au beau milieu des jardins à la française qui l’entourent.
Après-midi de navigation au beau milieu de paysages inoubliables (classés UNESCO), de collines couvertes de vignes, d’oliviers et d’amandiers, si bien travaillées qu’elles ressemblent à un jardin immense.
Le soir, soirée Flamenco avec un groupe espagnol et la dynamique Rebecca qui ont fait la démonstration de leur talent avec beaucoup d’enthousiasme.
Ce jeudi, après un réveil matinal,départ en bus vers Salamanque, la ville aux pierres dorées, ses deux cathédrales accolées, sa grandiose Plaza Mayor et l’ensemble de ses trésors architecturaux de l’époque médiévale. La journée n’est pas trop longue pour admirer et flâner (pas beaucoup) dans les rues et vers le pont romain. Un bien beau souvenir tant cette ville recèle de splendeurs architecturales avec une unité remarquable dans ses tons ocre.
Le lendemain, dès huit heures, notre bateau reprend sa route (du retour) alors que nous déjeunons en compagnie de Sylvia et de son nounours, avec les hommes à ses pieds (n’est-ce pas, Robert et Bernard ?). Le périple reprend au beau milieu des collines avec, au programme, une séance de gymnastique. En fin de matinée, les jeux de Sylvia ont permis de constater qu’il est parfois plus facile de trouver un soutien-gorge que de satisfaire à un contrôle d’identité !
L’après-midi, la route des vins nous conduit à Sao Joao Da Pesquera, puis dans une cave plus artisanale "Quinta do Tedo" pour une dégustation de l’or de la région : le Porto. Après un bref arrêt à la gare de Pinhao et ses azulejos, largement photographiés, retour à bord pour la soirée du capitaine..... et la nôtre ! Un plaisir gastronomique si festif !
Samedi, nous quittons le bateau pour Lamego, cité historique, et le très réputé sanctuaire baroque de N.D. des Remèdes qui surplombe la ville du haut de ses 688 marches, chaque palier étant décoré d’azulejos. Après la descente des marches et un nouveau "test de descente", dégustation de vinho verde et de charcuteries,visite de la ville et de sa cathédrale avant de rejoindre le bateau à Regua.
Après le repas...et la sieste pour certains, passage, dans le sens du retour(!) de la spectaculaire écluse de Carapatello et continuation du voyage entre les rives abruptes pour un tour à l’entrée du port avant l’amarrage au quai de Croisieurope.
Après les jeux et le repas, soirée Fado, au coeur de la musique portugaise avec évocation de la grande Amalia Rodriguez.
Dimanche, nous sommes à Porto, mais le retour se profile à notre horizon obscurci par l’averse lors de notre promenade en bus à impériale. Tous aux abris !Cependant le parcours nous a permis de découvrir le grand Porto et ses quartiers de bord de mer après une approche sur le Douro à bord d’un Rabelo (bateau de liaison sur le Douro). L’après-midi est consacré à la visite de Braga et surtout Guimaraes, berceau de la royauté portugaise, et de ses quartiers médiévaux.
Après souper, spectacle folklorique avec musique et danses endiablées, peut-être plus appréciées que la musique. Néanmoins, une bonne fin pour un voyage qui nous a permis de découvrir la vallée du Douro et aussi le Porto. Le groupe portugais a d’ailleurs bénéficié du renfort d’éléments à l’ascendance portugaise incertaine(n’est-ce pas J.P., P., etc ?)
Et voilà qu’il faut rentrer, adieu les paysages enchanteurs de la vallée du Douro et la qualité de la vie à bord avec une équipe agréable et souriante. La vie d’un groupe pour partie en navigation est une belle expérience et nous revenons enchantés, prêts à repartir avec SJBE pour d’autres aventures. Merci à ceux qui ont participé à cette belle escapade portugaise.

Texte de Bernard Foucher
Photos d’Annick Foucher et Maryvonne Bitarelle

Galerie Photos

Retour accueil

Portfolio automatique :