Vous êtes ici : Accueil > Nos Activités > Sports Plein Air > Marche > Grande marche (comptes rendus) > Grande marche du vendredi 8 avril 2016
Publié : 9 avril 2016

Grande marche du vendredi 8 avril 2016

En ce début du mois d’avril, c’est le pittoresque village de Dampierre-En-Burly qui a l’insigne honneur d’accueillir trente-cinq randonneurs de St-Jean Bien- Etre, bien décidés à en découdre avec les chemins forestiers du coin.

Après avoir parcouru un kilomètre de route goudronnée, nous traversons le Champ-Aux-Cerfs, sans apercevoir le moindre cervidé d’ailleurs, puis nous pénétrons dans les bois. Alors que le début du parcours est sec, jusqu’à la maison forestière de Molandon, nous voici soudain engagés sur des chemins boueux, glissants et périlleux qui nous obligent à savamment zigzaguer, mais tout le monde s’en sort avec les honneurs de la guerre et c’est du pas décontracté des héros que nous poursuivons.

Soudain, les choses semblent se gâter, on n’arrive plus tout à fait à se situer sur la carte et il faut se décider à traverser un ruisseau sur une pauvre planche à l’étroitesse bien inquiétante ; là encore, nous nous en sortons tous brillamment.

Oui, mais où sommes-nous donc ? Plus de marquage, rien ne correspond plus à notre plan ; seul repère : on entend des voitures à proximité. Nous entreprenons donc de gagner la route en traversant un terrain parsemé des obstacles les plus redoutables pour un marcheur : ronces, souches, fondrières, et là, nous nous apercevons que cette route mène bien à Dampierre, mais elle est très fréquentée et donc dangereuse, surtout que le respect de la discipline fait un peu défaut à certains de nos aventuriers d’un jour. Heureusement, les cieux sont avec nous, puisqu’apparaît juste à point une voiture de gendarmerie dont les occupants, fort serviables ma foi, nous indiquent un raccourci (de quelques kilomètres quand-même) pour regagner le village.

Nous y arrivons, exténués mais heureux et un habitant nous explique pourquoi nous nous sommes égarés : un grand terrain a changé de main et le nouveau propriétaire s’est arrogé le droit de barrer les chemins de randonnée avec des troncs d’arbres. Vraie ou fausse, cette explication nous donne entière satisfaction : il n’y a pas eu erreur de notre part, l’honneur est sauf ! Ajoutons que la météo s’est montrée clémente, avec un ciel nuageux en début de matinée, puis un soleil très généreux par la suite. Encore un épisode qui nous laissera un excellent souvenir !

{{}}Prochain rendez-vous le vendredi 13 mai

Texte et photos de Françoise Giffaut

Utilisez le lien ci-dessous pour voir les photos

https://picasaweb.google.com/113429415197237599837/GrandeMarcheDampiere08042016?authuser=0&authkey=Gv1sRgCKGJkrz2qLDdGw&feat=directlink

Retour accueil