Vous êtes ici : Accueil > Nos Activités > Fêtes et Loisirs > Voyages et Sorties > L’Irlande du 14 au 21 juin vous est maintenant racontée
Publié : 1er juillet 2014

L’Irlande du 14 au 21 juin vous est maintenant racontée

CIRCUIT IRLANDE
TRADITION ET FOLKLORE

Ce Samedi 14 Juin, tout le monde était sur le pont, bien à l’heure, y compris Annie et Jean-Pierre, victimes d’une panne d’oreiller et qui ont débuté ce séjour en Irlande par une journée galère puisqu’ils ont dû, ensuite, déplorer la perte d’une valise dans l’aéroport de Dublin et le vol d’un sac à dos dans le car pendant notre premier repas irlandais.

D’autres menus soucis d’embarquement à Roissy contribuent à nous laisser un goût amer (la GUINESS n’y est pour rien...) pour cette première journée et pourtant la visite panoramique de Dublin est fort agréable, qu’il s’agisse du quartier géorgien aux maisons aussi magnifiques les unes que les autres, du Parlement, de la cathédrale Saint Patrick et de tant d’autres monuments et parcs sans oublier Trinity College que nous prenons le temps de visiter. Je ne détaillerai pas notre visite, ce serait trop long.

Après cette longue journée, nous rejoignons notre hôtel (un 4 étoiles de grande qualité) pour un dîner, une nuit et un petit-déjeuner irlandais qu’on ne peut pas oublier.

Le lendemain, nous traversons l’Irlande d’Est en Ouest à travers les Midlands pour rejoindre Galway. En chemin, un léger détour nous permet de visiter le monastère de Clonmacnoise (sans doute le plus riche d’Histoire) situé sur les rives du Shannon ; visite très intéressante et pleine d’humour au cours de laquelle nos 2 Marcel apprennent l’un comment faire repousser les cheveux et l’autre à confesser ses péchés à bonne distance du confesseur.
Après une pause déjeuner très, très longue (fête des pères oblige), nous rejoignons Galway dans l’après-midi et visitons les rues piétonnes très animées du centre ville et les rives beaucoup plus calmes et reposantes de la rivière Corrib.
Un premier spectacle (danses et musiques celtes) d’un excellent niveau occupe très agréablement notre soirée et, c’est bien tard que nous arrivons à l’hôtel pour une bonne nuit réparatrice.

Le 3eme jour de notre périple nous invite à visiter une région rendue célèbre en France par Michel Sardou, le Connemara que nous avons la chance et le bonheur de découvrir (contrairement à la chanson) sous un ciel resplendissant mettant en valeur ce site extraordinaire, sa multitude de lacs et ses très belles chaumières cernés par les 2 chaines de montagne que sont les Maumturks et les Twelve Bens.
Au cours de cette journée, on nous propose la visite d’une tourbière et le travail de la tourbe ; Martin le propriétaire de la ferme en assure lui-même la démonstration. Pour le remercier ,un choeur se met spontanément en place et nous lui chantons, bien sûr, Les lacs du Connemara . Il semble apprécier et
entraîne Nicole dans une danse irlandaise endiablée.
A travers une contrée désertique et magnifique où nous ne croisons que des moutons et quelques poneys, nous nous dirigeons vers Clifden, seule petite ville du Connemara, pour déjeuner.
L’après-midi, nous est proposée la visite de l’abbaye de Kylemore et de ses jardins, visite très intéressante et particulièrement fleurie. Pressés par le temps, nous ne pouvons malheureusement profiter pleinement de ce magnifique fleurissement. Par des routes très étroites, nous rejoignons notre hôtel.

La journée suivante sera dans sa première partie aussi sauvage que la veille, la nature y a tous ses droits. La région du Burren ne se raconte pas, elle se visite et elle nous charme notamment avec les falaises de Moher, gigantesques (jusqu’à 214 mètres de hauteur) et d’où on peut admirer, entre autres, les îles d’Aran (3 de la plus petite à la plus étendue en enfilade) et les paysages du Connemara où nous étions la veille. Là aussi, on serait bien restés des heures mais d’autres sites nous attendent.
Après le déjeuner servi à Liscannor, nous reprenons la route en direction du château de Bunratty et de tout son environnement. L’Histoire de ce château médiéval du 15ème nous est racontée par une très agréable guide vêtue en habits d’époque.
Ensuite, nous pouvons tout à loisir flâner au cœur d’un village du 20ème siècle reconstitué. Il ne manque rien (la poste, l’école, diverses échoppes, une ferme, une maison de pêcheurs, etc....)
Pour finir la journée, une longue route jalonnée de magnifiques chaumières nous conduit jusqu’à Tralee aux portes de l’anneau du Kerry où nous passerons la nuit. Grand nombre d’entre nous décident de passer un moment dans un PUB avant de bénéficier d’une bonne nuit de repos.

Le lendemain, et pendant toute la journée, nous aurons le bonheur de parcourir l’anneau du Kerry (en fait, le tour de la péninsule d’Iveragh).
MAGNIFIQUE !
Nous aurions bien aimé pouvoir parcourir aussi la péninsule de Dingle mais il y avait un choix à faire et il suffisait, de tourner la tête vers la droite pour être émerveillé.
Toute la matinée, nous apprécions, au fur et à mesure de notre avancée, la beauté naturelle de la campagne et des bords de mer ainsi que tous les villages (Killorglin, Glenbeigh, Cahersiveen, etc....) jusqu’à Waterville où nous décidons de fixer la photo du groupe dans ce village si cher à Charlie Chaplin qui venait s’y reposer. Nous y déjeunerons d’un excellent haddock fumé avant de poursuivre ce « ring of Kerry » et passer par le village de Sneem que les Français connaissent puisque c’est ici que le Général de Gaulle est venu se reposer quelques temps en 1969 après avoir quitté le pouvoir.
Immanquablement dans ce Comté du Kerry, nous avons droit à une fumerie de saumon où après la visite nous est proposée la dégustation. Puis, pour pouvoir admirer au mieux les lacs de Killerney, nous grimpons dans la montagne
( 280mètres d’altitude quand même !) où, depuis les sites de Molls Gap et Ladies view, le spectacle est absolument superbe.
Avant de rejoindre notre hôtel après cette journée de rêve même si elle a été un peu fatigante, Claire notre guide, nous propose une bien belle balade dans les jardins du parc Muckross très arborés et joliment fleuris. Jadis, la Reine Victoria y a passé quelques jours ce qui a, bien sûr, contribué à sa bonne réputation et incité la haute société de Dublin à y acquérir grand nombre de résidences secondaires.
Retour à Tralee où nous passons une seconde nuit après un bon diner au cours duquel Nicole qui fêtait son « .. ? » anniversaire a eu l’occasion de souffler sa bougie.

Le lendemain matin (déjà l’avant-dernier jour), nous prenons la direction de Cork, 2eme ville d’Irlande où nous est proposé un tour panoramique de la ville et de ses principaux bâtiments et monuments (la Cathédrale de Finbarr, l’Université, le très agréable marché déjà visité avant notre passage par la Reine Elizabeth II qui semble l’avoir apprécié). Une visite dans le quartier Huguenot où les Français se réfugiaient aux 17 et 18eme siècles s’impose également.
Nous déjeunons ensuite au Paradis (enseigne de notre restaurant) puis avant de nous rendre à Cobh (autrefois appelée Queenstown en hommage à la Reine Victoria) où nous ne pouvons échapper à toute l’Histoire du TITANIC puisque c’est ici qu’il a fait sa dernière escale. Au terme de la visite, le jeu consistait à vérifier grâce au billet d’embarquement si nous avions survécu au naufrage. Tous sortis indemnes de cette visite, nous nous rendons à Middleton pour visiter la distillerie et goûter, bien sûr au whisk(E)y JAMESON (le meilleur whisky irlandais donc le meilleur du Monde.....)
C’est vrai qu’il est bon et 8 d’entre nous, triés sur le volet (Colette, Mauricette, Nadine et Nicole d’un côté et Gérard, Jacques, Jean-Pierre et Patrick P. de l’autre) l’ont goûté beaucoup plus que les autres puisqu’ils ont été conviés à comparer le scotch américain, le whisky écossais et bien entendu le Jameson. D’un avis unanime, ils ont choisi le Jameson et sont revenus diplômés.
Après cette journée encore bien remplie, nous rejoignons notre hôtel à Blarney où nous sommes logés dans des lodges au cœur d’un magnifique Golf. Nous passons une bonne et longue nuit (couchés très tôt ce soir-là).

Tout le monde est en forme pour rallier Dublin après encore quelques visites très intéressantes dont le château de Cahir imposant édifice du 13eme siècle appartenant à la famille Butler qui régnait sans partage sur tout le Sud-Est de l’Irlande.
Après un bon déjeuner à Cashel, nous sommes conviés à nous rendre à la ferme de Dualla où nous est proposé un spectacle intéressant, le travail des chiens de berger au milieu (ou tout autour) des troupeaux de moutons. Après

cela, et même s’il est un peu tôt pour le thé, Mairied Power nous fait une démonstration du sens de l’hospitalité des Irlandais en général et du sien fort sympathique en particulier. Elle nous offre le thé accompagné de ses fameux
scones fourrés de confitures qu’elle a elle-même élaborées. C’est un moment gourmand qu’il faut bien abréger si nous voulons assister au diner-spectacle de musiques et danses qui nous est proposé le soir par l’ARLINGTON de Dublin.
Pour l’anecdote, il faut savoir que cette soirée-là se déroulait en même temps que le match de coupe du monde France-Suisse et que nos voisins de table étaient Suisses. Aucun incident n’a été déploré !...Une promenade nocturne dans Temple Bar (centre de la vie nocturne de Dublin) ponctue notre soirée.

Nous passons la dernière nuit du séjour à Dublin et, le samedi matin,
nous avons droit à l’agréable visite de la GUINNESS STOREHOUSE animée par Romy et clôturée par la dégustation d’une pinte de bière que certains ont eu le privilège de se servir eux-mêmes. Leur diplôme de tireur de bière le prouve.
Après l’ultime déjeuner, une promenade digestive et libre nous permet de visiter Grafton Street, rue piétonne la plus commerçante de la ville, ou les magnifiques parcs de Dublin (Saint Stephen’s Green notamment)
Notre guide nous propose alors de remonter dans le car toujours piloté de main de maitre par Ned pour prendre la direction de l’aéroport.
Hé oui ! C’est fini...
Mais avant d’en terminer, je pense qu’il faut louer la cohésion et surtout la discipline (jamais en retard) du groupe si bien dirigé par Claire qui a su nous captiver en permanence.

En conclusion, ce voyage ?!! C’était SUPEERRRR !!..se serait écriée Romy, notre guide de chez GUINNESS STOREHOUSE

Texte de Patrick Bitarelle

Photos de Maryvonne Bitarelle et Alain Moreau

Galerie Photos

Vous pouvez aussi essayer à titre expérimental le lien qui suit et ensuite cliquer sur diaporama ( en haut à gauche de la page)

https://picasaweb.google.com/113429415197237599837/Irlande03?authkey=Gv1sRgCPrSl-i6k9azAQ

Retour accueil

Portfolio automatique :