Vous êtes ici : Accueil > Nos Activités > Sports Plein Air > Marche > Grande marche (comptes rendus) > Grande marche de Ligny-le-Ribault (08 février 2019)
Publié : 10 février

Grande marche de Ligny-le-Ribault (08 février 2019)

Un bonheur simple : marcher en Sologne.
La marche du vendredi autour de Ligny-le-Ribault fut le 8 avril 2019 un plein succès hivernal. Nous étions 28 (comme le nombre de jours en février) pour nous promener, balader, trotter et aussi papoter dans les belles allées de notre Sologne, tant aimée. Nous avons dérangé peu de monde sauf un groupe d’une dizaine de chevreuils, biches et au moins un cerf. Ce groupe nous a laissé le temps de les admirer au loin d’une allée forestière aux chênes majestueux. Les allées sont aussi bien fréquentées et labourées par les sangliers car les glands à terre sont nombreux. La Sologne c’est aussi de belles propriétés avec de grands étangs où étaient, ce matin, établis des cygnes, aigrettes et hérons. Les chemins sont de bonne qualité, sablonneux, secs, mais attention cela va se gâter...
Alain, qui sentait bien que cette marche était trop facile nous a offert une option de 1 km qui s’est avérée tout terrain, avec ornières patouilleuses, et belles flaques bien spongieuses qui font Splah…Splah ! Ceci n’a pas entamé notre moral qui était au maximum, et au final nous disons avec un grand sourire : « même pas mal ! ».
Enfin la propriété du bon hôtel ou le château dit du petit Chambord (19 ème siècle) a conclu notre marche de dix neuf kilomètres sous un temps gris, mais sans pluie. Cette demeure majestueuse était le clou visuel de notre matinée.
Merci à Alain et à l’équipe de l’organisation de cette marche mensuelle tant attendue et si plaisante.

 Prochaine étape : le vendredi 8 mars . Destination : Cloyes-sur-le-Loir. Qu’on se le dise !

Pour mémoire et la vérité géographique :
Petit point de géographie qui nous a occupés la langue un moment : Le Cosson est une rivière de France, en région Centre-Val de Loire, dans les deux départements de Loir-et-Cher et du Loiret, et affluent du Beuvron qu’il rejoint 1 km avant que ce dernier ne se jette dans la Loire à Candé-sur-Beuvron. Merci à l’équipe de géographes qui a su ramener la vérité au centre (Val de Loire, bien entendu !).
 
 Photos : Alain Charderon - Texte : Dominique Chevalier

Utilisez le lien ci-dessous pour visionner les photos

https://photos.app.goo.gl/EUGWevJvxhfcjCep9

Retour accueil