Vous êtes ici : Accueil > Nos Activités > Sports Plein Air > Marche > Grande marche (comptes rendus) > Grande marche du vendredi 11 octobre à Montrieux-En-Sologne
Publié : 12 octobre

Grande marche du vendredi 11 octobre à Montrieux-En-Sologne

Nous sommes le vendredi 11 octobre et c’est jour de grande marche pour les randonneurs de Saint-Jean Bien-Etre. Dès sept heures quinze, ça grouille sur le parking de Montission ; cinquante-cinq courageux adhérents se rassemblent dans l’obscurité et scrutent le ciel avec inquiétude car, malgré les promesses encourageantes de la météo, il bruine légèrement.
Qu’importe, tout le monde en voiture, direction Montrieux-En-Sologne. Là, c’est un soleil éclatant qui nous accueille et nous voici partis à la conquête des chemins forestiers environnants. Nous marchons d’un bon pas, sans pitié pour les traînards. L’automne commence à imprimer son empreinte sur la forêt : les glands et les châtaignes jonchent le sol (petites les châtaignes cette année), les fougères ont perdu leurs couleurs, mais fort heureusement, c’est la période des cyclamens qui s’épanouissent en vastes tapis dans les sous-bois et les ajoncs commencent eux aussi à revêtir leur riche parure d’or.
Nous avons la chance de longer de très belles propriétés, dont certaines sont protégées de manière spectaculaire avec moult panneaux pour le moins dissuasifs. Et voici qu’au milieu du trajet apparaît le somptueux, le superbe, le magnifique château du Mesnil, parfaitement entretenu, qui veille sur les alentours depuis le XVIIIème siècle. C’est l’endroit idéal pour faire la traditionnelle photo de groupe.
Nous continuons notre chemin, admirant un étang par ci, une jolie demeure par là, appréciant à sa juste valeur le titanesque labeur des sangliers, nous attendrissant devant un bébé couleuvre sorti de son nid, et nous longeons ce que nous avons connu autrefois comme un élevage de faisans, vous savez, ces pauvres volatiles qu’on lâche les jours de chasse et qui, habitués à la sécurité de leur enclos, n’ont aucune chance de s’en sortir face à la férocité des chasseurs.
Bientôt, nous apercevons le clocher du village, nous sommes presqu’arrivés, "ouf" disent certains ; nous avons parcouru environ dix-huit kilomètres, sous le soleil s’il vous plaît, et, une fois n’est pas coutume, nous allons déjeuner à Vernou, à l’auberge du Croissant, où on nous sert un repas tout aussi délicieux que copieux ; tout le monde repart enchanté de cette très belle journée et tous se donnent rendez-vous pour la prochaine grande marche le

vendredi 8 novembre
Rassemblement à 7 heures 15 à Montission

Texte de Françoise Giffaut
Photos de Daniel Corjon, Alain Charderon, Christian Richard et Françoise Giffaut

Vous pouvez utiliser le lien ci-dessous pour visionner les photos

https://photos.app.goo.gl/r15Lwf3PBY5KGwNXA

Retour accueil