Vous êtes ici : Accueil > Nos Activités > Sports Plein Air > Marche > Grande marche (comptes rendus) > Grande marche de Viglain du 13 décembre 2019
Publié : 14 décembre 2019

Grande marche de Viglain du 13 décembre 2019

Vendredi 13, nous sommes 17 à prendre les chemins de Sologne en ce début de décembre pluvieux, venteux, ces derniers jours. Le temps est clair, la lune est pleine, et le moral est bon. Il ne fait pas chaud, mais ça c’est la saison. Les sourires sont larges car nous attendions ce moment depuis l’annulation de la marche de novembre. Nous voulions en découdre en Sologne.
Viglain se trouve non loin de Vannes-sur-Cosson dans le Loiret, sur le sentier historique de la vallée des rois. Ce village de plaine est bordé de forêts aux trognards (Souche, tronçon d’arbre coupé : Raboliot M. Genevoix) et vieux chênes. Nous abordons les chemins un peu boueux (mais nous avons connu pire) avec un bon rythme, d’abord pour nous réchauffer et ensuite sur notre lancée. Notre parcours traverse des nombreuses rivières : l’aune du bec d’Albe, la Colmine. Et comme il y’a de l’eau, il y a des fontaines dont la fontaine St-André qui était invoquée pour soigner la coqueluche, elle attirait de nombreux pèlerins. Nous n’en avons pas rencontré. La forêt est bien seule, mais si belle. Seuls quelques chasseurs à la perdrix et aux faisans, un randonneur, et quelques chevaux endimanchés dans des couvertures hivernales, nous accompagnent. Si dans les photos vous voyez des vaches « dites rouges » avec des frisettes, c’était lors du repérage, car comme tous les grands artistes, il y a des répétitions et Alain, Miche et son équipe font des repérages et quand il nous a parlé de vaches rouges à frisettes, nous avions cru qu’il avait pris un coup de soleil, c’est vrai, nous avons les preuves (voir la photo, pas vraiment rouges les vaches…). Ne me demandez pas non plus pourquoi il y a une pancarte avec la distance avec Bradford on Avon (ville du sud de l’Angleterre) à 766,8 km en pleine forêt, car je ne sais pas, mais j’ai trouvé cela très drôle. Parlons du soleil, il fut venu mais il a disparu, puis il est revenu, et heureusement sur le plateau face à Sully-sur-Loire, nous avons pu voir le château de Sully sous le soleil. Nous avons eu un peu de pluie sur la fin ce qui explique les parapluies, mais tout cela restera qu’une anecdote, car le moral au beau fixe nous a permis de finir tous ensemble notre périple de dix huit kilomètres qui clos une belle saison 2019.
Merci encore à Alain et son équipe pour la parfaite maîtrise de l’organisation et son enthousiasme qu’il nous fait partager à sillonner notre belle région.
Bonne fin d’année à tous et à l’année prochaine !

Passionnante histoire des blasons de Sologne dont je vous livre l’histoire de celui de VIGLAIN. Même si cela ne sert pas à grand-chose, c’est tellement beau !

Ressortissant à une multitude de petits fiefs, le territoire de la commune de Viglain dépendait par conséquent de nombreux seigneurs. Parmi eux, les Pochon de Beauregard, plus durablement installés, ont laissé un souvenir particulièrement vivace. Leurs armoiries (d’azur au chevron d’or, accompagné en pointe d’un lion du même, et au chef d’argent chargé de trois mouchetures d’hermine de sable) ont donc été retenues pour servir de principe à la présente composition. Aux mouchetures d’hermine, on a préféré substituer cependant trois merlettes de sable, extraites des armoiries des Potin. Cet antique lignage posséda en effet le fief de La Motte-Viglain, dénommé aussi La Motte-Potin.

Texte de Dominique Chevalier
Photos de Alain Charderon et Dominique Chevalier

Utilisez le lien ci-dessous pour visionner les photos

https://photos.app.goo.gl/15kjxccXDZJNEgNg8

Retour accueil